Actualités

Deux années de confinement et nous voici en train de sortir du trou ! 2022 , on est en hiver mais on se croit déjà au printemps.

À Chalon-sur Saône, l’équipe du Musée Nicéphore Niepce travaille avec Elisabeth et Jean-Michel pour la préparation d’une grande exposition sur Oscura à l’automne 2023...

Sur la Dordogne Elisabeth poursuit avec EDF un travail sur les barrages, cette fois ci sur le grand barrage de Bort les Orgues.

Plus au sud, dans les Pyrénées Orientales , à Perpignan Oscura lance avec 5 autres acteurs une "Fabrique de Territoire" , label décerné par le Ministère de la Cohésion des Territoires entre 2019 et 2021. "Les 2 RIVES" est une association qui rassemble des photographes, un luthier, des menuisiers, des réparatrices d’ordinateurs et spécialistes du recyclage, un juriste, une cuisinière... un nouveau réseau collectif est à l’oeuvre...

La Plantade , Bort les Orgues

dans la continuité du partenariat avec EDF depuis 2019

Le barrage de Bort les Orgues a eu 70 ans en 2021. Cet anniversaire fut marqué à l’échelle du territoire par une programmation tout autant exigeante que réjouissante et coordonnée par Hydro Centre.

Parmi les évènements figure l’exposition La Plantade, cité des confluences. Proche de la confluence de la Dordogne avec la Rhue, La Plantade est un quartier de Bort les Orgues qui naît en même temps que le chantier du barrage, en 1942, pour héberger les ouvriers et leurs familles. Mais avec ses écoles, son cinéma, son café, son église, son théâtre, ses commerces, la cité faisait aussi figure de‘’ville dans la ville’’. Ses rues portent toutes le nom de pionniers de l’électricité.

La Plantade cité des confluences retrace l’histoire au quotidien de cette cité ouvrière. L’exposition a pris forme jour après jour, entre janvier et juin 2021. Organisées et consignées par Jean François Escapil, des séances de travail hebdomadaires et collectives par visioconférence mettaient en perspective les idées, les matériaux collectés, les questionnements, les embûches, les scénographies possibles. Tous les mercredis, les membres disponibles du collectif constitué pour l’occasion (Claire Levasseur, Alain Albinet, Jean-François Escapil, Dominique Guillaume, William Lamary, Nicolas Santos) partageaient leurs pistes et leurs trouvailles puis questionnaient leur pertinence dans le cadre des scénarios d’exposition envisageables. La quête de matériaux (cartes postales, photographies, documents, objets) prenait parfois l’allure d’une chasse aux trésors. Les habitants de longue date ont été sollicités et ont contribué à cette collecte de matériaux.

Suite aux investigations photographiques d’Elisabeth Towns sur les rives des barrages de l’Aigle et de Bort-les-Orgues, Oscura a été interpellé pour aussi donner à voir un peu du présent de La Plantade. Chaque jour, du 15 au 27 juillet, des rencontres avec les habitants étaient organisées et leurs portraits réalisés au sténopé. Un laboratoire d’appoint avait été installé dans un local prêté par Les Restos du Cœur, au sein de l’ancienne école qui accueillait l’exposition. Les portraits étaient exposés au fur et à mesure sur un emplacement réservé à cet effet. A l’heure du finissage de l’exposition, chacun est venu décrocher son portrait.

Parallèlement, du 15 juillet à la fin octobre, l’Espace EDF de Bort Les Orgues exposait Anatomie d’un lit, les rives autour du barrage de Bort-les-Orgues, photographies, sténopés et numériques, réalisées en 2019, au cours de la résidence d’Elisabeth Towns.

Les Images sont sur la GALERIE - EDF - La Plantade

Anatomie d’un lit
Les rives autour des barrages
La Plantade, 2021